49e Championnat de France de Montgolfières

Sport

Quasiment 240 ans jour pour jour après le premier vol en montgolfière et 49 ans après le 1er championnat, Marmande devient la capitale de ces ballons à air chaud. En effet du 13 au 18 août, la ville accueille le championnat de France de Montgolfières. La présence des aéronefs, durant 6 jours, offre un véritable coup de projecteur sur le territoire.
Sous la houlette de la Fédération française d’aérostation, cette compétition regroupe les meilleurs pilotes de l’Hexagone. Cette année encore, le ciel sera parsemé de ballons très colorés prenant part aux épreuves. Sur 75 montgolfières présentes, 50 ballons seront en compétition et 25 ballons appelés « Fiestas » serviront à faire des baptêmes de l’air et vols partenaires. Environ 350 personnes gravitent autour de cette compétition qui attire quelque 70 000 visiteurs.

Publié il y a 9 mois

Une compétition de montgolfières, c’est quoi ?

Ce n’est pas seulement un spectacle visuel pour les spectateurs, c’est aussi de nombreuses épreuves à passer.

Précision : l’équipage devra naviguer dans un temps imparti, défini en fonction des conditions du jour, pour déposer son marqueur (bande de tissu lestée) au plus près d’une cible unique matérialisée au sol (croix de 10 mètres sur 10).
Ces épreuves font appel à la maîtrise technique et à l’analyse des conditions météorologiques.

Distance : les pilotes auront à gérer au plus juste la distance parcourue qu’elle soit la plus longue ou la plus petite. Le décollage peut se faire d’un terrain commun ou d’un lieu choisi par les pilotes pour passer au-dessus d’un point de référence. Ici, est mise à l’épreuve la lecture des conditions météorologiques et du relief que les pilotes devront apprécier au mieux.

Vitesse : des preuves stressantes pour les concurrents. Ils devront faire preuve de la véritable maîtrise du temps. Après un décollage depuis un terrain choisi ou imposé, les équipages doivent déposer leurs marqueurs dans les zones de marquage, plus ou moins espacées l’une de l’autre.

Maniabilité : l’objectif est de réaliser des figures géométriques. C’est grâce aux traces GPS que les résultats seront calculés. Pour ces épreuves, les pilotes devront faire appel à leur faculté d’anticipation de leurs changements de direction.

Plus d’info :
https://www.marmande-montgolfieres-2023.fr/competition/

À voir aussi