Très Haut Débit

Numérique et réseauxTrès haut débit

Le Département s’est saisi très tôt des enjeux du numérique avec deux objectifs : offrir aux Lot-et-Garonnais un service immédiatement opérationnel avec des débits suffisants pour les usages quotidiens et anticiper les besoins à venir en investissant dans la fibre optique.

Très haut débit : la fibre pour tous

L’accès de tous les habitants et entreprises au très haut débit est un enjeu essentiel d’aménagement du territoire.

A cet effet, le Département a mis en œuvre une politique ambitieuse pour apporter la fibre optique à tous les habitants d’ici juin 2024. Fin 2022, près de 75 % des habitants et entreprises du département auront accès à la fibre optique.

Dans l’attente, le réseau Wifi HD, commercialisé par www.LGTel.fr, est également une solution utile pour accéder au Très Haut Débit, en complément du satellite ou des offres 4G fixes.

Avancement du raccordement de la fibre dans le Lot-et-Garonne :

La carte est actualisée chaque mois pour vous permettre d’avoir une vue d’ensemble du déploiement du très haut débit en Lot-et-Garonne.

Consultez la carte en plein écran

Pour en savoir plus consultez les sites d’éligibilité des opérateurs d’infrastructures :

L’activité d’opérateur d’infrastructures est à distinguer de celle d’opérateur commercial, même si un opérateur peut exercer ces deux activités :

  • l’opérateur d’infrastructures construit le réseau qu’il commercialise auprès des opérateurs commerciaux (« marché de gros »),
  • ce qui permet aux opérateurs commerciaux de faire des offres aux particuliers et organismes, pour assurer une concurrence ( « marché de détail »).

Contrairement à ce qui est parfois entendu, un opérateur d’infrastructures n’a pas de monopole commercial sur le « marché de détail ».

Organisation du déploiement du THD en Lot-et-Garonne

Initialement, deux acteurs assuraient le déploiement de la fibre sur le département :

  • Orange, pour les seuls 14 communes, dites « AMII », dont le zonage a été défini en 2011 par le Gouvernement. Orange y assure le déploiement sur fonds propres de Marmande, Villeneuve/Lot et l’agglomération d’Agen dans son périmètre de 2011 (Agen, Villeneuve-sur-Lot, Marmande, Le Passage, Bon-Encontre, Boé, Foulayronnes, Layrac, Colayrac-St-Cirq, St-Hilaire-de-Lusignan, Lafox, Bajamont, St-Caprais-de-Lerm, Sauvagnas).
  • Lot-et-Garonne Numérique, syndicat mixte créé par le Département et les collectivités, pour les 305 communes restantes : la zone dite  « d’initiative publique », avec des financements du Plan France Très Haut Débit, de la Région, du Département, du syndicat Te47 et des EPCI.

Pour accélérer le déploiement de la fibre optique, Lot-et-Garonne Numérique s’est, le premier en France, saisi de la procédure d’Appels à manifestation d’engagements locaux (Amel) mise en place par le Gouvernement fin 2017 : Consultez les modalités de déploiement en zone Amel - pdf (192ko).
Une opportunité aboutissant à ce que l’opérateur d’infrastructures Orange vienne compléter l’intervention publique sur le territoire jusqu’alors exclusivement à la charge du syndicat. Cet accord aboutit ainsi à un partage : LG Numérique va finaliser la construction des 44 000 locaux pour lesquels les marchés publics avaient été attribués et Orange va compléter le reste (soit 100 000 locaux).
Les engagements de l’opérateur permettront de déployer deux fois plus vite la fibre optique, en 5 ans, au lieu des 10 ans initialement prévus.

  • Pour deux communes appartenant à la Communauté de communes des deux Rives (Grayssas et Clermont-Soubiran), c’est Tarn-et-Garonne Numérique qui déploie le très haut débit.

Enfin depuis 2015, le Département s’est employé à moderniser et renforcer le Wifi Haut Débit, une technologie qui propose, sur la quasi-totalité du territoire, des offres de 20 Mb/s, de façon à pouvoir attendre sereinement l’arrivée de la fibre partout. www.lgtel.fr.

Contact

Syndicat Lot-et-Garonne Numérique

  • Numérique
  • Services départementaux

9-12h/14h-17h
Du lundi au vendredi.

Tél. : 05 36 73 00 50
Tél. : 0800 949 099

156 avenue Jean Jaurès

47000 Agen

Travaux de génie civil

Depuis la loi du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique, la déclaration de travaux d’installation ou de renforcement d’infrastructures de réseaux sur le domaine public est obligatoire.
Cette procédure s’adresse donc à tout maître d'ouvrage d'une opération de travaux d'installation ou de renforcement d'infrastructures de réseaux sur le domaine public quand leur longueur est supérieure à 150 mètres en agglomération et à 1.000 mètres hors agglomération.
Conformément à l’article L49 du Code des Postes et des Communications Électroniques et à son décret d’application du 28 juin 2010, cette déclaration fera l’objet d’une publicité auprès des collectivités territoriales ou groupements de collectivités concernés ainsi que des opérateurs de réseaux de communications électroniques.
Si le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) ne confère pas formellement cette obligation au Syndicat Mixte Lot-et-Garonne Numérique, il est nécessaire d’assurer la publicité des déclarations dans un souci de coordination des opérateurs et de préservation de la voirie.

Travaux déclarés par l'opérateur Orange :

Qui peut en bénéficier ?

Cette déclaration doit permettre aux constructeurs potentiels de réseaux de communications électroniques (collectivités territoriales et leurs groupements, opérateurs privés de télécommunications) de profiter de ces travaux pour poser ou faire poser dans les tranchées, les infrastructures d’accueil de câbles optiques (fourreaux, chambres de tirage).
Cette obligation de déclaration de travaux par les différents maîtres d’ouvrages publics et privés a vocation à faciliter et donc accélérer le déploiement des réseaux très haut débit en fibre optique. L’objectif consiste à mutualiser au maximum les infrastructures, qu’elles soient existantes ou à construire, pour limiter les dépenses publiques et privées. Ainsi, le coût de construction d’un mètre de tranchée peut être divisé par 4 quand la tranchée est mutualisée. Or, près de 80% des coûts de déploiement de la fibre optique sont liés aux travaux de génie civil.
Cette obligation s’inscrit également dans le cadre de la politique d’aménagement durable des territoires. Au-delà de la rationalisation des travaux sur le domaine public et de la limitation de la nuisance aux usagers (cela évite la répétition des travaux), la mutualisation des travaux a des incidences importantes sur les dépenses énergétiques induites par toute opération de construction de génie civil.

Comment faire la demande ?

L’entreprise ou la collectivité souhaitant déclarer des travaux doit transmettre sa déclaration par courriel à contactping@lgnumpong.com.
La collectivité ou le groupement de collectivités ou l’opérateur de communications électroniques qui souhaiterait profiter d’une de ces opérations de travaux pour poser ou faire poser des fourreaux, s’adresse directement au maître d’ouvrage qui a déclaré cette opération, dans le délai légal de 6 semaines suivant la date de publication.