Session spéciale consacrée à l'adaptation de l'Agriculture au changement climatique en Lot-et-Garonne

Conseil départemental

Le Conseil départemental s'est réuni en assemblée plénière pour une session spéciale consacrée aux travaux de la Mission d'information et d'évaluation des politiques publiques d'accompagnement aux transitions agricoles en Lot-et-Garonne.

Vendredi 07 juillet 2023 à 9h00 dans l'hémicycle de l'Hôtel du Département

Publié il y a 11 mois

Les évolutions climatiques graduelles ont déjà un impact sur la disponibilité des ressources en eau, les cycles biologiques, les organismes nuisibles, les maladies et les sols, et risquent ainsi d’influer sur les rendements agricoles de manière négative.
Le Lot-et-Garonne est une terre agricole. Son avenir est étroitement lié à la capacité d’adaptation de l’agriculture à ces bouleversements. Pour faire face au changement climatique, notamment au manque d’eau, mais aussi au problème des parasites et de leurs vecteurs, l’agriculture doit s’adapter.
L’adaptation, pour être effective, doit s’inscrire dans une vision stratégique incluant l’ensemble des enjeux environnementaux, économiques et sociaux, au niveau européen, français, comme au niveau local.

C’est à cette vision systémique que le Conseil Départemental a souhaité apporter sa contribution, à travers sa Mission d’information et d’évaluation des politiques publiques d’accompagnement aux transitions agricoles. La réflexion que cette mission a conduite sur l’adaptation de nos politiques agricoles vise à accompagner le monde agricole dans les transitions qui s’imposent.

Elle tient compte de l’ensemble des exigences environnementales telles que la préservation de la biodiversité, la qualité de l’eau, de l’air, des paysages.

Les travaux de la MIE ont conduit à édicter un plan d’actions, décliné en fiches actions - pdf (2mo) qui nous permettront d’adapter nos dispositifs de soutien aux impératifs de transition, de mieux les cibler, pour mieux accompagner les agriculteurs.

Aux côtés du monde agricole, pleinement conscient des enjeux, nous participerons au double défi de conserver la résilience de notre agriculture, tout en préservant sa compétitivité.

Joël HocqueletVice-président en charge de l'Agriculture et de la forêt

Rapport MIE complet

À voir aussi