Des itinéraires, un label

SportTourisme

Fin 2020, quatre itinéraires de randonnée ont fait leur entrée au Plan départemental des espaces, sites et itinéraires de Lot-et-Garonne (Pdesi). Le circuit de Lacapelle-Biron (balade à travers bois) a été le premier à être inauguré le 14 avril 2021. Comme les chemins de Lagruère, Beauville-Frespech et Mézin-Poudenas, il cumule les bons points : pratique des sports et loisirs de nature, accessibilité à un large public, balisage de qualité et entretien raisonné favorisant la sécurité et le plaisir des usagers… Ces itinéraires contribuent à faire du Lot-et-Garonne une destination où le slow tourisme est une réalité !

Publié il y a 5 mois

Fort de ses 431 chemins de randonnée, de ses nombreux lieux de pratique de sports et loisirs de nature et d’un riche patrimoine naturel et bâti, le Lot-et-Garonne incite à la découverte et au slow tourisme (tourisme lent). Durant 19 mois, dans le cadre des compétences attribuées aux Départements en la matière, les « explorateurs » de la Mission Sport et Loisirs de nature du Conseil départemental ont sillonné le territoire de long en large afin de recenser et de dénicher les espaces, sites ou itinéraires (Esi) qui pourraient être estampillés « Sport nature ».

Au-delà des bienfaits pour la santé, les découvrir et les parcourir contribuera également à enrichir ses connaissances sur l’histoire, les paysages et la biodiversité du Lot-et-Garonne.

Nous avons testé l’itinéraire de Lacapelle-Biron

Pour ceux qui aiment les balades en forêt, mais pas que, le circuit de randonnée de Lacapelle-Biron est idéal. Nous l’avons testé pour vous le 16 mars.
Le temps était nuageux avec de belles éclaircies et la température avoisinait les 13°. Idéal pour entreprendre une randonnée. À 10 h 45, nous avons garé facilement la voiture sur la place du village. Les prévoyants avaient pris des bâtons de marche, d’autres dénicheront un bout de bois à peu près droit le long du circuit, et les autres s’en passeront. Les prévoyants encore (mais pas les mêmes que tout à l’heure) avaient pris leur pique-nique, les autres non. Heureusement la petite épicerie du village était ouverte.
Pendant ce temps, les autres regardaient le panneau départ, la consigne était simple : suivre le fléchage jaune et admirer les paysages. Nous avons emprunté une petite ruelle qui nous a bien vite menés hors du village, au pied du 1re panneau d’information (paysages du Val Lémance) posé par le Conseil départemental (le 2e situé à Valprionde porte sur les paysages et milieux naturels et le 3e à Saint-Avit sur le paysage habité). Avec l’arrivée du printemps, la végétation se réveillait : les végétaux fleurissaient, les champs étaient recouverts d’une épaisse couche verte grasse et sombre.
L’odeur des sous-bois nous a enivrés. Elle était si caractéristique de la forêt encore humide en cette saison. Nous avons traversé une diversité de paysages. Nous avons longé des centres de vacances sortis de nulle part. Et au bout d’une boucle de 12 km, nous étions de retour à Lacapelle-Biron.
Inutile de dire que nous avons mis plus de 3 heures pour réaliser ce circuit. Nous avons pris notre temps. Nous aurions fait cette randonnée à une autre période de l’année, les sensations et le ressenti auraient été différents.


Plus de détails :

Lacapelle-Biron, randonnée à travers bois
Distance : 12 km
Temps estimé : 3 h
Circuit : pédestre, équestre et VTT
Difficulté : moyenne.
Stationnement : place de l’église
Balisage : jaune