Les conseillers numériques arrivent !

Inclusion numérique

Accompagner les citoyens à mieux utiliser les outils numériques au quotidien : c’est la mission des conseillers numériques de Lot-et-Garonne.

Avec déClic47, le programme départemental d’inclusion numérique, la collectivité et ses partenaires travaillent à réduire la fracture des usages.
En novembre, les 4 premiers conseillers numériques du Département sillonneront le territoire.

Publié il y a 3 semaines

Depuis plusieurs années, le Département met tout en œuvre pour rendre « le numérique facile ». Avec ses partenaires, il a créé le réseau déClic47 qui propose, entre autre, des ateliers numériques à distance (Les Jeudis de l’inclusion).

Les 23 et 24 septembre, une étape a été franchie avec le lancement officiel du réseau des conseillers numériques financés par l'État dans le cadre du plan France Relance.

Leur mission : aider les Lot-et-Garonnais(es) à prendre en main un équipement informatique, à envoyer-recevoir-gérer des courriels, à créer-stocker des données, à naviguer sur Internet et les sites publics (Caf, Pôle emploi…), à connaître l’environnement et le vocabulaire numérique, à déclarer ses impôts en ligne…
Au total, le Lot-et-Garonne comptera 38 conseillers - pdf (831ko) recrutés par le Département, des collectivités territoriales et quelques structures privées. Quatre ont déjà pris leur marque au Conseil départemental et trois à Lot-et-Garonne Numérique (LGNum), le syndicat mixte qui déploie les infrastructures numériques.
Les 31 restants ont rejoint ou rejoindront les collectivités (mairie, communautés de communes…) ou des structures privées.
L’idée est de proposer un maillage complet et cohérent du département en fonction des besoins. Garant des solidarités territoriales, le Département anime et coordonne ce réseau avec la Préfecture.

Objectif : rapprocher le numérique du quotidien des Lot-et-Garonnais(es).
Pour l’heure et pour être performants, les conseillers numériques du réseau départemental se forment en alternance à l’Afpa de Foulayronnes. Cette formation leur permettra entre autre d’avoir un regard critique sur le numérique, de savoir déceler des Fake news (fausses informations), de reconnaître des comportements d’addictions au web… Tout l’univers du numérique, bons et mauvais côtés, n’auront plus de secrets pour eux.
Lorsqu’ils ne seront pas à « l’école », ils seront sur le terrain dans les structures départementales : les 8 Centres médico-sociaux et leurs antennes répartis sur le territoire, la Médiathèque départementale à Villeneuve-sur-Lot, les bibliothèques du réseau départemental, et tout autre lieu accueillant du public. Ils pourront aussi prêter main forte aux communes qui en feront la demande.

Les conseillers numériques du Département et de LGNum permettront de lutter contre les difficultés d’accès aux usages numériques.
Car il faut que les efforts que nous faisons pour déployer le Très haut débit partout en Lot-et-Garonne puissent profiter à tous.

Pierre CamaniConseiller département délégué au Numérique et président de LGNum

À voir aussi