Conférence Départementale Enfance-Famille 2024

Enfance - Famille

Dans le cadre des actions innovantes proposées par le schéma départemental de la prévention et de la protection de l’enfance, le Conseil départemental a organisé une Conférence Départementale Enfance Famille, le jeudi 11 janvier 2024 à l'espace Fançois Mitterrand à Boé en présence de Christine Gonzato-Roques, Vice-présidente en charge du développmeent social, de l'insertion et de l'habitat et Présidente de l'observatoire départemental de le protection de l'enfance de Lot-et-Garonne et de Nathalie Mathieu co-présidente de la CIIVISE.

Publié il y a 5 mois

Dans le contexte de partage de la parole des victimes de violences sexuelles sur les réseaux sociaux (#metoo et #metooinceste), a été lancée la création de la commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (CIVIISE) par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat en charge de l'enfance et des familles.

  • Le 23 janvier 2021 le président de la République désigne Edouard Durand, juge des enfants, et Nathalie Mathieu, pour co-présider la commission.
  • Le 11 mars 2021 la commission est installée par le secrétaire d’État pour une durée de deux ans afin de formuler des recommandations pour mieux prévenir les violences sexuelles, mieux protéger les enfants et prendre en charge les victimes.

Une commission pluridisciplinaire

  • La commission est composée de 27 membres des expertes et des experts issus de différents horizons professionnels, de victimes et d’associations de victimes. La liste complète des membres est à retrouver sur le site internet ciivise.fr.

Les objectifs de la commission

Lettre de mission du 23 janvier 2021 :

  • Recueillir les témoignages de victimes d’inceste et autres violences sexuelles subies dans l’enfance.
  • Mieux connaître et faire connaître ces violences et évaluer les politiques publiques de lutte contre ces violences.
  • Formuler des recommandations pour améliorer les réponses des institutions aux victimes de ces violences et aux agresseurs.

• Avec deux points d’attention la situation dans les DOM TOM et les enfants handicapés.

À voir aussi