Réduisons, trions et recyclons !

Environnement

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas.
« Avant d’en arriver là… réduisons, trions et recyclons ! » : le message de ValOrizon est clair et a pour objectif d’inciter les habitants du département à agir individuellement et collectivement.

Publié il y a 3 Jours

Syndicat départemental de valorisation et traitement des déchets, ValOrizon a la responsabilité environnementale et sociétale d’amener le département vers une gestion exemplaire de ses déchets.

Labellisé « Territoire zéro déchet, zéro gaspillage » en 2015, il s’est engagé dans une démarche volontariste visant à faire du Lot-et-Garonne un territoire pionnier en France en matière de gestion innovante des déchets et de développement de l’économie circulaire.

C'est dans ce contexte que ValOrizon lance sa nouvelle campagne de communication avec le message "réduisons, trions et recyclons !" afin de préserver nos ressources, notre environnement et notre porte-monnaie.

Réduisons :
Nous devons agir collectivement pour préserver notre environnement, cela soulève la question de la gestion des déchets.
La réduction à la source : adopter les bons gestes et comportements en devenant éco-citoyens, en achetant par exemple des produits en vrac (sans emballage). Sans maîtrise des quantités, les lieux de traitement pourraient être saturés, impliquant des solutions plus coûteuses. Alors pour avoir le moins d’impact possible sur le porte-monnaie des Lot-et-Garonnais, ValOrizon ambitionne avec ses adhérents de réduire de 10 % par an le tonnage de déchets produits d’ici 2025.

Trions :
Le Lot-et-Garonne est un département où la qualité de vie est exceptionnelle dans un environnement encore préservé du bétonnage. Il est donc nécessaire de le protéger en déposant les déchets au bon endroit, sans oublier de les trier collectivement ! Adopter les bons gestes avant que des détritus de tout genre gâchent nos paysages.

Recyclons :
Enfin le recyclage doit devenir une évidence. Nous pouvons réutiliser des produits en leur donnant une nouvelle fonction ou bien en les apportant dans des structures spécialisées qui se chargeront de leur donner une seconde vie.


Une action concrète :

Un Village du Réemploi sur la zone d’activité de la Confluence

L’écoparc de ValOrizon est un projet innovant qui s’inscrit dans ce « monde d’après covid-19 » qui recentre les besoins, cherche à éviter les gaspillages et relocalise la production et la consommation auquel de plus en plus de citoyens aspirent. Lieu de réemploi, de réparation et de recyclage, lieu d’expérimentation et d’innovation, l’écoparc consiste en un écosystème de 27 000 m² de bâtiment industriel, près de 1 000 m² de bureaux et une dizaine d’hectares d’espaces vert avec un objectif d'utilité sociale et environnementale.

Le projet d’écoparc a démarré en 2017 avec l’achat d’une friche industrielle par ValOrizon. La partie centrale du bâtiment d’usine, dît « Village du Réemploi », est une cellule de 7 000 m², dédiée à l’économie sociale et solidaire (ESS). Depuis ce début d’année 2021, le Village compte trois locataires : Ecoréso Autonomie 47, Emmaüs Label Plateforme 47 et Elise Atlantique. 3500m² sont encore disponibles pour accueillir des activités qui permettront d’amplifier la place de l’économie sociale et solidaire et de l’économie circulaire sur le département.

À voir aussi