Prévention de la perte d'autonomie

Personnes âgéesSolidarité

De la prévention de la perte d’autonomie à la prise en charge à domicile ou en établissement, la Direction de l’autonomie vous accompagne en vous associant le plus possible aux décisions qui vous concernent.

Prévention de la perte d’autonomie et citoyenneté

La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie

Sous la Présidence de la Présidente du Conseil départemental, elle réunit :

  • l’Agence régionale de santé,
  • les caisses de retraite des différents  régimes,
  • la caisse primaire d’assurance maladie
  • les mutuelles complémentaires
  • l’agence nationale de l’amélioration de l’habitat
  • des représentants du conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie.

Grâce aux financements de la Caisse Nationale Solidarité Autonomie, tirant ses recettes de la Journée de solidarité, elle finance diverses actions pour vous aider à conserver votre capital jeunesse, que vous soyez à domicile ou résidiez en établissement, dans les domaines les plus divers :

  • adaptation de l’habitat et du cadre de vie
  • santé, bien vieillir : mémoire, nutrition, sommeil, prévention des chutes, activité physique adaptée, bien-être et estime de soi…
  • lien social, lutte contre l’isolement géographique et social
  • sécurité routière et mobilité
  • accès aux droits
  • usages du numérique
  • préparation à la retraite
  • soutien aux actions d’accompagnement des proches aidants.

Liste des opérateurs soutenus en 2020

Le Conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie

Sous la Présidence de la Présidente du Conseil départemental, il réunit  85 membres répartis en 2 formations spécialisées, l’une sur les questions relatives aux personnes âgées handicapées, l’autre sur les questions relatives aux personnes en situation de handicap et 4 collèges :

  • Représentants des usagers, de leurs familles et des proches aidants
  • Représentants des institutions : collectivités locales, DDCSPP, ARS, DIRRECTE, Recteur d’académie, caisses de retraite, caisses  d ‘assurance maladie, …
  • Représentants des organismes et des professionnels : organisation syndicales représentatives de salariés, organisations représentant les employeurs, les professionnels, les gestionnaires d’établissements et de services sociaux ou médico-sociaux, représentants des intervenants bénévoles
  • Représentants de personnes physiques ou morales concernés : autorités organisatrices des transports, bailleurs sociaux, architectes urbanistes, ordre des médecins et des pharmaciens, comité départemental du tourisme, …

Instance de démocratie sociale et sanitaire, le Conseil doit être obligatoirement consulté sur tous les documents importants avant qu’ils soient adoptés par les différentes institutions en charge des politiques de l’autonomie : Exemples :

  • Par l’Agence Régionale de Santé pour le Schéma régional de santé
  • Par le Département, pour le Schéma de l’autonomie
  • Sur le rapport annuel d’activité de la Conférence des financeurs et de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

Il peut se saisir de toutes les questions liées à sa compétence et émettre des recommandations.

Il travaille actuellement sur un questionnaire qui sera distribué aux usagers pour recueillir leur point de vue sur les conditions d’accès aux soins de premier recours (médecin généraliste, ophtalmologiste, gynécologue, infirmière, masseur-kinésithérapeute).

Consultez le Règlement intérieur du Conseil départemental de la citoyenneté et de l’autonomie