Etats généraux de la forêt du Massif des Landes de Gascogne

Sécurité

Sophie Borderie énonce ses propositions au Ministre de l’Agriculture

A la suite des dramatiques incendies qui ont sévi l’été dernier, les Présidents des Conseils départementaux de la Gironde, des Landes et du Lot-et-Garonne avaient demandé l’organisation d’états généraux de la forêt du Massif des Landes de Gascogne.

Publié il y a 2 mois

Ils se sont ouverts ce jeudi 24 novembre à Bordeaux Sciences Agro et ont réuni notamment les parlementaires, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, les trois conseils départementaux, des communes impactées par les feux, les chambres consulaires, ainsi que les représentants du SDIS, de l’État et les acteurs de la filière forêt bois.

En présence du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire Marc Fesneau, la Présidente Sophie Borderie a eu l’occasion d’avancer des propositions fortes pour assurer la pérennité de notre système de sécurité civile, fortement éprouvé l’été dernier :

  • que le massif des Landes de Gascogne devienne un « territoire pilote » face aux risques feux de forêt mais également aux risques climatiques ;
  • que soit pré-positionnées sur nos territoires durant la période critique des forces d’intervention aériennes qui pourront ainsi rayonner sur l’ensemble du Sud-Ouest ;
  • que soit créée une unité d’intervention de la sécurité civile dans la région du massif des Landes de Gascogne.

À voir aussi