3 Centres Médico-Sociaux supplémentaires mobilisés dès le lundi 27 avril

Depuis le début du confinement, le Conseil départemental assure la continuité de ses actions de solidarité, notamment en redirigeant ses interventions sur 3 Centres Médico-Sociaux (CMS de Villeneuve, Tonneins, Agen-Tapie), avec la mobilisation d’équipes composées d’assistantes sociales, de médecins, de puéricultrices et de sages-femmes.

Publié il y a 6 mois

Cette organisation, tenant compte de l’impossibilité d’ouvrir au public, a permis jusqu’à présent de poursuivre malgré tout ses missions essentielles telles que la réponse aux situations d’urgence, l’accès aux droits, la protection maternelle et infantile, la vaccination habituelle des jeunes enfants…

Or, aujourd’hui, les services départementaux ont constaté que le confinement prolongé avait pour conséquence une augmentation importante des besoins d’accompagnement des populations.

C’est pourquoi la présidente Sophie Borderie a décidé d’étendre, dès ce lundi 27 avril, le nombre de CMS mobilisés à ceux de Marmande, Nérac et Fumel.

Pour l’ensemble des 6 CMS concernés, les mêmes mesures de protection sanitaire du personnel seront appliquées : distanciation (1 seul agent par bureau), masque quand la distanciation n’est pas possible, mise à disposition de gel hydro-alcoolique). Ils ne seront pas encore ouverts au public, l’accueil physique restant exceptionnel et sur rendez-vous uniquement, notamment pour des consultations médicales, de même que les visites à domicile.

Au total, entre le présentiel et le télétravail, avec ces 3 CMS supplémentaires et le fauchage des bords des routes qui a commencé le 20 avril, ce sont 650 agents départementaux qui sont mobilisés quotidiennement. Une mobilisation particulièrement significative dans cette période. Par ailleurs, un élargissement supplémentaire et progressif des activités du Conseil départemental est actuellement en cours d’examen dans la perspective du 11 mai.

Consultez l'intégralité du communiqué de presse