Vœux aux Lot-et-Garonnais de Sophie Borderie, présidente du Conseil départemental

Conseil départemental

2023 : un élan collectif pour relever les nouveaux défis !

Publié il y a 4 semaines

Si ces dernières années ont révélé les fragilités de notre monde, 2022 aura définitivement levé les moindres doutes sur les grands dérèglements auxquels nous sommes confrontés. Episodes climatiques extrêmes et leurs conséquences sur la nature, risques sanitaires toujours présents, pénurie d’énergie, inflation, sans oublier la guerre désormais installée aux portes de l’Europe… Tout cela suscite de légitimes inquiétudes mais aussi une nécessaire prise de conscience ! Et c’est justement cette prise de conscience qui nous donne bien des raisons d’espérer et de croire en notre capacité de rebond.

Pour ma part, la volonté d’apporter ma pierre à l’édifice d’un monde meilleur reste intacte et l’échelon départemental est pour cela un formidable laboratoire du changement et du progrès au service des femmes et des hommes. Les investissements départementaux représentent chaque année des dizaines de millions d’euros et jouent un rôle déterminant dans le soutien au tissu économique local et dans la préparation de l’avenir de notre territoire.

Parmi les défis qui nous attendent, bon nombre trouvent déjà des réponses dans les actions que mène notre majorité départementale.

Je pense au défi démocratique, qui passe immanquablement par le respect de la parole donnée et l’association étroite de nos concitoyens aux prises de décision. Avec plus de 80 % de notre programme déjà réalisé ou engagé, et la récurrence de nos initiatives participatives, nous répondons présent.

Je pense au défi climatique et environnemental, qui passe par un accompagnement des transitions. Là aussi, nous sommes et serons au rendez-vous de ces grands changements, notamment pour aider notre agriculture à s’adapter ou encore pour protéger notre environnement.

Je pense au défi économique et social, qui passe par l’exploration de nouveaux modèles, complémentaires, plaçant l’humain au cœur de l’activité. Notre soutien au secteur de l’Economie Sociale et Solidaire comme nos travaux sur la création d’un Fonds d’épargne citoyen sont des leviers concrets pour agir en ce sens.

Je pense au défi de l’aménagement harmonieux et équilibré de nos territoires, à travers un soutien renforcé aux projets locaux portés par les communes et les intercommunalités, et le démarrage effectif cette année de notre ambitieux Plan routes et déplacements du quotidien.

Je pense encore au défi de la proximité et des services publics, qui passe par une réelle prise en compte des besoins des populations. Notre collectivité joue pleinement son rôle en la matière, forte de ses implantations locales et de ses agents de terrain. Ce faisant, elle est même de plus en plus souvent le dernier rempart à des phénomènes galopants de désertification. Qu’il s’agisse d’action médico-sociale auprès des plus fragiles, d’ingénierie territoriale en direction des communes, de présence sur le réseau routier ou au sein des collèges… De plus en plus souvent, « le dernier mètre », c’est nous, le Département. C’est une fierté bien sûr ! Mais, cet effort de solidarité ne peut reposer que sur le Département et ses partenaires locaux. Celui-ci doit être partagé par tous les pouvoirs publics, sur l’ensemble du territoire national.

Je pense enfin au défi de la jeunesse, avec le déploiement à un rythme soutenu de notre Plan collèges, la poursuite de la numérisation de ces mêmes établissements et nos actions en faveur de l’autonomie, de la citoyenneté, de la laïcité ou encore de l’égalité filles-garçons et de la lutte contre les discriminations.

Gageons que 2023 sera l’année des bonnes résolutions effectives. Celle d’un élan collectif qui dépasse la seule prise de conscience. J’ai espoir, j’ai confiance. 

J’adresse à tout·e·s les Lot-et-Garonnais·e·s mes vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année.

                                                                                                                                       
                                                                                     Sophie Borderie
                                                                                     Présidente du Conseil départemental de Lot-et-Garonne

À voir aussi