Raccourcis:

Accueil > Toutes les actualités > Actualité

  • Imprimer

A la une, CD47 08/01/2020

Vœux de Sophie Borderie aux Lot-et-Garonnais pour 2020

Sophie Borderie, Présidente du Conseil départemental de Lot-et-Garonne présente ses vœux aux Lot-et-Garonnais.

© Département 47 - XC

A l’occasion de cette nouvelle année, j’adresse mes vœux les plus chaleureux de bonheur, de santé et de réussite à l’ensemble des Lot-et-Garonnais et à ceux qui leur sont chers. J’ai aussi une pensée pour celles et ceux qui traversent des moments difficiles et je leur transmets, au nom de l’Assemblée départementale et en mon nom personnel, un message de solidarité et d’espoir.

2019 s’achève et nous laisse à plusieurs égards un sentiment contrasté. Celui d’un monde où tout va très vite, souvent trop vite. Celui d’un monde capable des plus grandes avancées technologiques mais où 80 % des richesses sont détenues par 20 % de la population planétaire. Celui d’un monde conscient de ses limites mais qui ne cesse de repousser les actes nécessaires à la pérennité de nos ressources naturelles et énergétiques. Celui d’un monde qui célèbre les 30 ans de la chute du mur de Berlin, symbole de la fin de la guerre froide et de la réconciliation des peuples, et qui dans le même temps voit l’extrémisme, l’obscurantisme et le repli identitaire menacer les équilibres de nos nations contemporaines et font vaciller certaines de nos grandes démocraties.

En France, dans le prolongement de 2018, l’année 2019 restera marquée par des mouvements sociaux sans précédent, qui n’ont d’ailleurs à ce jour pas trouvé de véritable débouché politique. Face aux fractures très profondes de notre pays, face à la rupture de confiance entre les citoyens et leurs représentants, la stupéfaction ou la désapprobation font pâle figure. L’heure est à l’action. Une action de justice, de solidarité et d’apaisement.

Mes très nombreux déplacements sur le terrain ont renforcé cette conviction profonde, devenue pour moi un combat. Cela ne fait pas encore un an que j’exerce mes fonctions de présidente du Département de Lot-et-Garonne mais j’ai déjà pu mesurer le dynamisme et l’extraordinaire potentiel des territoires, de notre territoire. Dans ce monde complexe, la ruralité et la proximité sont des atouts considérables.

Beaucoup a déjà été fait ces dernières années pour renforcer l’attractivité du Lot-et-Garonne et améliorer la qualité de vie de ses habitants. Pour autant, nous devons poursuivre sans relâche le travail engagé afin de construire un département moderne, solidaire et durable.

A l’aube de cette nouvelle année, je souhaite réaffirmer les trois priorités qui ont forgé mon engagement depuis mon élection à la tête du Département et que j’entends conforter en 2020 : priorité aux solidarités humaines et territoriales, priorité à la modernisation de nos infrastructures et priorité à l’éducation et à la jeunesse. Je le réaffirme aujourd’hui avec force : il ne doit y avoir ni territoire, ni Lot-et-Garonnais de seconde zone. De la même façon, je ne transigerai pas sur le maintien des services publics dans nos territoires. Que l’on vive en ville ou à la campagne, chacun de nous a droit à la même qualité des services de proximité. C’est ainsi que notre ruralité pourra s’épanouir pleinement et déployer ses atouts que lui envient désormais les grandes métropoles congestionnées.

Mais tous ces engagements seraient vains sans réponses à l’urgence climatique dont nous mesurons désormais les effets dans notre vie quotidienne. Notre collectivité prendra toute sa part à la lutte contre le réchauffement climatique et à la préservation de notre environnement, pour nous-mêmes et pour les générations futures.

C’est avec ce message d’optimisme et de détermination que j’aborde 2020.

Sophie Borderie
Présidente du Conseil départemental de Lot-et-Garonne


Ecoutez l'interview de Sophie Borderie