Raccourcis:

Accueil > Nos missions > Education et universités > La restauration scolaire

  • Imprimer

La restauration scolaire

Les produits frais, bio, de saison et locaux ont déjà fait leur apparition dans les restaurants scolaires des collèges.

Le Département s’engage...

Depuis 2010, le Département s’intéresse au contenu des assiettes des collégiens demi-pensionnaires. Objectifs : proposer des menus de qualité et équilibrés préparés avec des produits locaux, frais, bio et de saison, diminuer le gaspillage alimentaire et assurer des débouchés à nos producteurs. Cette petite révolution gustative dans la restauration collective porte ses fruits puisque le volume des déchets peut diminuer de 35 % selon les menus. Aujourd’hui, le Département franchit un nouveau cap en créant un groupement d’achat départemental (également accessible aux lycées et mairies le souhaitant).

Le principe est simple : les collèges font remonter leurs besoins pour 2017 et le groupement lance des appels d’offres intégrant divers critères de qualité et de coût. Ils tiennent compte des possibilités des producteurs et entreprises locales qui peuvent ainsi proposer leurs productions et concourir pour être référencés. Toute la chaîne, du producteur à l’élève consommateur, est ainsi traitée. Elle doit permettre de réduire le gaspillage observé en restauration collective, depuis la commande du produit, en passant par sa préparation en cuisine et jusqu’à sa consommation.

Servir des repas équilibrés et de qualité, soutenir l’agriculture lot-et-garonnaise en privilégiant les circuits courts et en favorisant l’introduction de produits locaux et frais, lutter contre le gaspillage alimentaire, étendre cette démarche à l’ensemble des établissements de restauration collective sont les défis que le Département relève à travers le programme « Du 47 dans nos assiettes », porté par le Conseil départemental qui sert chaque année 1 450 000 repas à quelque 9 000 collégiens demi-pensionnaires ou internes.

© Xavier Chambelland - département 47

Perspectives 2017

Généralisation à tous les collèges

Après avoir testé avec succès l’introduction de produits locaux (viandes, fromages et yaourts) dans neuf collèges du département et organisé les achats pour le compte de 15 établissements du groupement de commandes d’Agen, le Conseil départemental étend l’expérience aux 24 collèges publics dès 2017. La palette de produits testés sera également plus large : fruits et légumes, pain, poissons… D’ici 4 à 5 ans, l’objectif est d’introduire dans la restauration collective 60 % de produits locaux dont 20 % de bio.

Calendrier des opérations :

  • le 2 février au collège Théophile de Viau du Passage d’Agen : les yaourts bio du GAEC à Mézin.
  • le 16 mars au collège Jean-Moulin de Marmande : producteur de veau et animation fromages Baechler du Temple-sur-Lot.
  • le 23 mars au collège de Lavardac : viande bovine et producteur de fruits.

Dates prévisionnelles :

  • le 30 mars  au collège de Mézin : poisson frais et Gaec des Flots blancs.
  • le 6 Avril au collège de Monsempron-Libos : porc local et légumes.

Info pratiques :

24 collèges publics (hors collèges en cité scolaire dont la restauration est assurée par la Région).

Près de 1,5 million de repas servis chaque année.
Produits locaux consommés dans les collèges de l’Agenais au cours du 1er semestre 2016 :

  • 9 tonnes de viande bovine.
  • 2 tonnes de viande de veau.
  • 10 000 yaourts.

Voir la vidéo :


Écoutez l'interview de Nicolas Lacombe, vice-président en charge de L'Éducation
 :

Texte alternatif