Raccourcis:

Accueil > Nos missions > Eau et Environnement > Milieux naturels > Natura 2000

  • Imprimer

Natura 2000

Ensemble, préservons la biodiversité et valorisons notre patrimoine naturel !

Dans le cadre de son action en faveur des milieux naturels, le Conseil départemental mène une action de sensibilisation en faveur du réseau européen de préservation de la biodiversité intitulé réseau Natura 2000.

Conscient que Natura 2000 est un outil de développement durable des territoires ruraux, le Département a choisi de valoriser et faire connaître ce patrimoine naturel particulier en créant, dès l’été 2013, des panneaux d’information disposés sur les communes concernées par ces sites. En Lot-et-Garonne, 15 sites ont été désignés « sites Natura 2000 » répartis sur 121 communes.

Ces panneaux ont été pensés pour le grand public, le randonneur, le passionné de la nature : vous pouvez les retrouver en format numérique en cliquant sur les pictogrammes de la carte !

Bonne découverte !
 
Pour découvrir les sites Natura 2000 de Lot-et-Garonne et les espèces qu’on y rencontre, survolez la carte et cliquez sur les pictogrammes !

Carte_Natura_2000_complete

Téléchargez la carte au format jpeg

L’action menée par le Conseil départemental a pour multiples objectifs de :

  • faire connaître et rendre accessible les informations du dispositif Natura 2000 et faciliter sa mise en œuvre,
  • donner un niveau d’information vulgarisé pour faciliter la connaissance et l’appropriation par tous (riverain, grand public, scolaires, touristes),
  • donner une information homogénéisée sur l’ensemble du territoire,
  • faciliter la co-existence des différents usages,
  • renforcer l’appartenance des sites à un réseau et partager des enjeux communs.


Un réseau écologique européen

L’Union européenne s’est engagée en 1992 au « sommet de la Terre » de Rio de Janeiro, à enrayer la perte de la biodiversité sur ses territoires en créant un réseau de sites écologiques nommé Natura 2000.
Avec près de 25 000 sites terrestres et marins, il s’agit du plus vaste maillage de sites protégés au monde. Sur ces sites, des mesures spécifiques de préservation de la nature y sont menées en lien avec les acteurs locaux.
Vous trouverez des informations complémentaires sur le dispositif Natura 2000 sur le portail de la DREAL Nouvelle Aquitaine ou sur le site internet d'animateurs de sites comme la SEPANLOG ou le CEN Aquitaine.

  • En France, le réseau Natura 2000 comprend 1 753 sites et couvre 12.5 % du territoire national.
  • En Aquitaine, 150 sites ont été désignés soit 10.54% du territoire aquitain.
  • En Lot-et-Garonne seul 1.3% du territoire a été désigné en Natura 2000.


Le réseau des sites Natura 2000 en Lot-et-Garonne se répartit selon  3  types de milieux :

Des milieux favorables au développement d’une faune remarquable

Ces sites ont été désignés au titre du réseau Natura 2000 pour la présence d’habitats naturels favorables à la conservation du vison d’Europe notamment.

Cette espèce, classée parmi les mammifères les plus menacés d’Europe, est encore présente dans quelques départements du sud-ouest de la France dont la partie ouest du Lot-et-Garonne.

Des actions d’entretien et de restauration du cours d’eau, des berges et des prairies voisines sont propices au maintien d’un grand nombre d’espèces faunistiques et floristiques.

 

Des coteaux secs riches en biodiversité

Ces coteaux se caractérisent par des pelouses sèches sur sols calcaires d’influence méditerranéenne.

Ils abritent une flore et une faune particulières, et riches en espèces. Ainsi d’avril à octobre, la floraison des orchidées sauvages attire de nombreux pollinisateurs.

Pendant des siècles, les activités pastorales ont joué un rôle important dans le maintien de ces pelouses en bloquant leur embroussaillement.

Aujourd’hui, la déprise agricole contribue à la fermeture de ces espaces, d’où la mise en place d’opérations de gestion spécifique : incitation au pâturage, entretien manuel pour permettre à ces pelouses de rester « ouvertes » et riche en biodiversité.

 

Des cavités qui hébergent des espèces protégées de chauves-souris :

Toutes les espèces de chauves-souris présentes en France sont intégralement protégées depuis l'arrêté ministériel du 17 avril 1981 relatif aux mammifères protégés sur l'ensemble du territoire. Il est donc interdit de les détruire, les mutiler, les capturer ou les enlever, de les perturber intentionnellement ou de les naturaliser, ainsi que de détruire, altérer ou dégrader leur milieu. Qu'elles soient vivantes ou mortes, il est aussi interdit de les transporter, colporter, de les utiliser, de les détenir, de les vendre ou de les acheter.

La plupart des populations de chauves-souris sont en déclin dans les zones densément habitées et d'agriculture intensive et on constate une accentuation croissante de l’isolement des populations et des colonies.