Raccourcis:

Accueil > Nos missions > Action sociale > Santé et PMI > Protection maternelle et infantile

  • Imprimer

Protection maternelle et infantile

Présentation des CMS et de la PMI

La Protection maternelle et infantile (PMI) s’adresse aux femmes enceintes, aux futurs parents, aux parents de jeunes enfants, aux jeunes enfants de la naissance à 6 ans. Des médecins, des puéricultrices, des infirmières, une sage-femme, qui interviennent près de chez vous, peuvent si vous le souhaitez vous rencontrer à votre domicile ou dans l’un des 26 lieux de consultation. Ce sont des professionnels de santé qui pratiquent une médecine de prévention, c’est-à-dire qu’ils interviennent pour éviter l’apparition de problème de santé ou pour les dépister précocement.

  • Vous êtes une femme enceinte ou des futurs parents et vous interrogez sur la grossesse, le suivi de la grossesse, la préparation à la naissance, l’arrivée de bébé, vous pouvez faire appel à ces professionnels en les contactant.

Pour vous aider aussi :

  1. Le carnet de maternité (extrait ci-joint) : un carnet pour vous contenant toutes les informations et réponses aux questions que vous vous posez.
    Consulter les fiches du carnet de maternité


  2. Comment l’obtenir : demandez-le à votre gynécologue obstétricien ou à votre médecin généraliste ou à une sage-femme libérale dès la déclaration de la grossesse si non s’adresser au Conseil départemental service PMI – Actions de santé.
    Entretien individuel de début de grossesse


  3. L’entretien prénatal précoce de la grossesse : qu’est ce que c’est ? En maternité, en libéral, sages-femmes et médecins, vous proposent l’entretien précoce de la grossesse qui n’est pas une consultation médicale : parlez-en avec eux.

  • Vous venez d’accoucher, vous avez un enfant de moins de 6 ans, vous pouvez faire appel aux professionnels de PMI. Ils proposent : des consultations gratuites dans l’un des 26 lieux de consultations, des visites à domicile de puéricultrices, des bilans de santé en école maternelle pour les enfants de 3 / 4 ans mais aussi des séances de « massages bébés », de lecture d’histoires ou de livres pour les tout-petits ou encore des lieux d’accueil parents enfants, des ateliers d’éveil.

Pour vous aider aussi :

  1. Le carnet de santé de l’enfant (extrait ci-joint) réalisé et fiancé par le Conseil départemental,  distribué dans lieux de naissance au moment de la naissance.

  2. Objectif langage : un carnet réalisé par les orthophonistes pour savoir repérer précocement les troubles du langage de l’enfant  et leur permettre une prise en charge précoce : extrait du livret carnet de langage

  3. Planification de consultations de PMI : téléchargez la planification des consultations médicales de jeunes enfants de 0 à 6 ans.

  • Vous rechercher un mode de garde pour votre enfant :
  1. Vous souhaitez que votre enfant soit accueilli en crèche ou en halte garderie, dont le contrôle est assuré par le service de PMI. Liste des crèches et haltes-garderies.

  2. Vous pouvez contacter l’un des Relais assistante maternelle (RAM) du département. Une animatrice de RAM est là pour aider les parents à choisir le mode de garde de leur enfant le mieux adapté à leur demande.

L’autorisation d’ouverture de ces structures est soumise à l’avis ou à l’agrément du président du Conseil départemental. Ces modes d’accueil sont dirigés et composés par du personnel qualifié.

        Crèche et micro crèche : lieu d’accueil collectif des enfants de 0 à 3 ans
        (dossier de création d'une mini-structure d'accueil en Lot-et-Garonne)
        Halte-garderie : lieu d’accueil temporaire des enfants de 0 à 5 ans résolus
        Jardin d’enfant : lieu d’accueil des enfants de 2 à 5 ans

  • Vous souhaitez que votre enfant  soit accueilli au domicile d’une assistante maternelle agréée par le président du Conseil départemental ?

Toute personne qui accueille à son domicile des enfants, doit avoir l’agrément d’assistante maternelle délivré par le président du Conseil départemental de son département ;  le service de PMI du Conseil départemental est chargé d’organiser et de financer la formation de ces professionnels de la petite enfance.

  1. Le Conseil départemental avec la CAF, se sont associés pour mettre en ligne la liste des assistantes maternelles agréées sur le site www.mon-enfant.fr

  • Vous souhaitez devenir assistante maternelle :

La loi du 9 juin 2010 donne la possibilité aux assistants maternels déjà agrées ou aspirant à l’être, d’exercer cette profession dans un lieu autre que le domicile en se regroupant à plusieurs : c’est la Maison d’Assistants Maternels (MAM). Le règlement départemental a été modifié suite à cette loi. Pour accompagner la création d’une MAM, une fiche technique a été élaborée en partenariat avec la CAF et la MSA.
Vous devez  en faire la demande auprès du Président du Conseil départemental, qui confiera au service de PMI l’instruction de votre dossier. Au terme d’une procédure, vous pourrez obtenir cet agrément. L’assistante maternelle doit avoir un logement qui réponde aux conditions d’hygiène et de sécurité. Les assistantes maternelles peuvent adhérer à la charte de qualité pour l’accueil au domicile d’une assistante maternelle.


LES MÉTIERS D’ASSISTANT FAMILIAL ET ASSISTANT MATERNEL

Présentation des deux métiers !

De nos jours deux appellations recouvrent des métiers qui se sont différenciés de plus en plus avec le temps :

L'assistant(te) familial(le) :

est la personne qui, moyennant rémunération accueille habituellement et de façon permanente des mineurs et des jeunes majeurs de moins de 21 ans à son domicile. Son activité s’insère dans un dispositif de protection de l’enfance, médico-social ou thérapeutique. Il exerce sa profession comme salarié de personnes morales de droit public ou privé.
Pour être assistant familial, il y a nécessité d’obtenir un agrément, lequel est délivré par le président du Conseil départemental du lieu d’exercice. L’assistant familial constitue, avec l’ensemble des personnes résidant à son domicile, une famille d’accueil.

Au fur et à mesure du temps et du souhait de professionnalisation, ces deux accueils se sont différenciés. Pour bien marquer cette différence, le Conseil départemental organise des réunions d’information pour chacun de ces métiers. Il a édité un référentiel « sécurité hygiène confort » ainsi qu’un règlement départemental, propre à chacun.


Référentiel de l'assistant(e) familial(le) pour l'accueil d'enfants mineurs

S'engager dans le métier d'assistant(e) familial(le) demande de repenser son organisation personnelle et familiale, d'autant plus que le domicile devient le lieu de travail.

L'assistant(te) maternel(le) :

est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon non permanente des mineurs à son domicile.
Les mineurs sont soit confiés directement par les parents (parents employeurs qui versent le salaire à l’assistant maternel), soit par l’intermédiaire d’un service d’accueil appelé crèche familiale (l’assistant maternel est alors salarié de personnes de droit public ou privé, le parent versant au gestionnaire de la structure).
La loi du 9 juin 2010 a innové en donnant la possibilité aux assistants maternels d’exercer de manière regroupée (au maximum 4) sur un même lieu, différent du domicile : c’est la Maison d’assistants maternels.
Pour être assistant maternel, il y a nécessité d’obtenir un agrément, lequel est délivré par le président du Conseil départemental du lieu d’exercice. L’assistant maternel et lui seul, a la responsabilité des enfants confiés par les parents, il prend en compte de manière professionnelle les attentes des parents.

 

Référentiel de l'assistant(e) maternel(le) pour l'accueil d'enfants mineurs

S'engager dans le métier d'assistant(e) maternel(le) demande de repenser son organisation personnelle et familiale, d'autant plus que le domicile devient le lieu de travail.

Télécharger le référentiel sécurité-confort-hygiène chez un(e) assistant(e) maternel(le)

Télécharger le règlement départemental

Devenir assistant(e) maternel(le)

C’est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon non permanente des mineurs à son domicile.
Les mineurs sont soit confiés directement par les parents (parents employeurs qui versent le salaire à l’assistant maternel), soit par l’intermédiaire d’un service d’accueil appelé crèche familiale (l’assistant maternel est alors salarié de personnes de droit public ou privé, le parent versant au gestionnaire de la structure).
La loi du 9 juin 2010 a innové en donnant la possibilité aux assistants maternels d’exercer de manière regroupée (au maximum 4) sur un même lieu, différent du domicile : c’est la Maison d’assistants maternels.
Pour être assistant maternel, il y a nécessité d’obtenir un agrément, lequel est délivré par le président du Conseil départemental du lieu d’exercice. L’assistant maternel et lui seul, a la responsabilité des enfants confiés par les parents, il prend en compte de manière professionnelle les attentes des parents.

  • Télécharger l'arrêté portant organisation des opérations électorales pour l'élection des réprésentants des assistantes maternelles et assistantes familiales à la Commission consultative paritaire départementale.

 

 

Pour les tout-petits et leurs parents

Les femmes enceintes et les enfants de moins de 6 ans peuvent bénéficier gratuitement de consultations médicales, dépistages précoces et vaccinations dans les huit centres médico-sociaux du département ou de visites de puéricultrices à domicile.

Les services du Conseil départemental délivrent un agrément aux assistantes maternelles qui gardent les enfants à domicile et effectuent des contrôles inopinés et fréquents dans les crèches et haltes-garderies. Dans les 30 Ram (relais d’assistantes maternelles) du département, les parents comme les assistantes maternelles peuvent trouver des informations sur les démarches administratives et la législation et participer à des ateliers ludiques avec les enfants.

Et pour soutenir les parents qui le souhaitent dans l’éducation de leurs enfants, des lieux de rencontres et d’échanges et des médiations familiales ont été créés (L’Arc-en-ciel à Tonneins, La courte échelle à Casteljaloux, Le petit pont à Villeneuve-sur-Lot…).