Raccourcis:

Accueil > Le Département > Le budget > Le budget primitif 2019

  • Imprimer

Le budget primitif 2019

La session s'est déroulée le vendredi 5 avril à l'Hôtel du Département.

Les indicateurs au vert placent le Département en position d’insuffler une nouvelle dynamique pour à la fois renforcer les mesures d’accompagnement des Lot-et-Garonnais à chaque âge de la vie et développer de nouvelles actions en faveur de l’attractivité du territoire.


CONFIRMATION DES INDICATEURS AU VERT…

Résultat des efforts engagés pour desserrer l’étau dans lequel l’Etat enferme les collectivités, 2018 aura marqué le retour des finances départementales sur une bonne trajectoire. Le rebond annoncé est bel et bien là !

  • Nos dépenses de fonctionnement seront contenues au maximum à + 0,8 %
  • Notre capacité de désendettement prévisionnelle est estimée à 7,6 ans, et sera sans doute encore inférieure à cette prévision en fin d’exercice.

Notre épargne brute s’établit à 44,3 millions, son meilleur taux des 10 dernières années.

Le budget primitif 2019 s’établit à 430,3 millions d’euros :

  • 338,6 M€ en section de fonctionnement
  • 91,7 M€ en section d’investissement, dont 55,8 M€ d’engagements nouveaux inscrits au programme pluriannuel d’investissement.
Dépenses et recettes réelles totales (fonctionnement et investissement) en M€


LES GRANDS PROJETS AUJOURD’HUI A MATURITÉ

Force est de constater que jamais dans son histoire notre département n’a connu un tel niveau d’investissements publics et privés qui s’établira en 2019 à 55,8 M€.
Cette somme permettra de consacrer plus de 20 M€ à l’entretien et la modernisation des routes et infrastructures départementales -portant à 300 M€ les investissements routiers cumulés de 2008 à 2019.

  • En 2019, le développement d’un itinéraire performant entre Villeneuve-sur-Lot, Agen et l’A62 connaitra des avancées majeures.
  • Le projet Center Parcs est entré dans sa phase opérationnelle. Les travaux de construction commenceront au printemps 2019.
  • Le déploiement de la fibre optique sur l’ensemble du département, plus de 25 000 nouveaux logements devraient pouvoir être raccordés à la fibre au cours de l’année.
  • L’essor du Campus numérique avec une livraison du chantier programmée pour fin 2019.
  • Le développement des mobilités douces : seront créées la véloroute de la Vallée du Dropt et aménagées de nouvelles portions de la véloroute de la Vallée du Lot en 2019.
  • La poursuite du renforcement du réseau navigable avec le projet de remise en navigation de l’écluse de Saint-Vite qui entre en phase opérationnelle...
Opérations nouvelles d’investissement : 55,8 M€


DES ACTIONS DE PROXIMITÉ QUI RÉUSSISSENT

En matière de développement social et de solidarité territoriale, le Département reste une collectivité de référence pour aider les Lot-et-Garonnais les plus fragiles à faire face aux aléas de la vie.
Le Conseil départemental mobilisera au total 248,4 M€ à cette mission en 2019.
L'accent sera mis sur :

  • La protection de l’enfance et de l’accompagnement des familles : 52,4 M€.
  • Les innovations favorisant le retour à l’emploi, notamment avec la plate-forme www.job47.fr
  • La poursuite du travail mené dans le champ de l’aide à domicile pour les personnes âgées.
  • L’intensification des bilans de santé en école maternelle et de la vaccination…

Le Département redoublera aussi d’efforts pour maintenir des services de proximité partout sur le territoire :

  • Reconduction du programme de rénovation des casernes de sapeurs-pompiers.
  • Poursuite de la couverture du territoire en Maisons de Santé Pluri-professionnelle.
  • Développement de mission ingénierie/assistance technique pour accompagner les maires dans la conduite de leurs projets.
  • Mise en place d'un nouveau régime d’aide aux bâtiments scolaires de 1er degré et aux tiers-lieux.
  • Poursuite de l'adressage normalisé.
  • La collectivité finalise l’élaboration d’un véritable « Plan collège » pluriannuel, qui commencera dès 2019 avec un investissement de 8,8 M€.
  • Le Conseil départemental répondra à l’essor du numérique par la conduite du Plan d’inclusion numérique.