Raccourcis:

Accueil > Le Département > L'assemblée > L'expression des groupes politiques > Tribunes de la lettre du président

  • Imprimer

Tribunes de la lettre du président

Décembre 2017

Décembre 2017

Groupe de la Majorité départementale

Le lancement de la Conférence nationale des territoires a suscité de l’espoir parmi les élus locaux, ouverts à travailler à l’élaboration d’un nouveau pacte entre les collectivités et l’Etat, fondé sur un respect mutuel et des engagements réciproques.

Malheureusement, l’absence de concertation préalable aux décisions gouvernementales qui ont suivi ainsi que les projets de lois de finance 2018 et de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022, ont rapidement levé le voile sur l’objectif essentiellement comptable du gouvernement.

La fracture territoriale à laquelle notre département et plus généralement la ruralité doivent faire face ne saurait se résoudre par une nouvelle baisse de dotations et un contrôle accru de leurs dépenses par l’Etat. Les départements ruraux, qui souffrent avant tout du désengagement de l’Etat en matière de financement des allocations individuelles de solidarités, attendent du gouvernement qu’il apporte enfin des solutions pérennes à leurs difficultés.

En Lot-et-Garonne, suivie par l’opposition dans le vote d’une motion commune avec l’amicale des maires et l’association des maires ruraux, notre majorité entend bien participer pleinement à l’amplification de la mobilisation que notre Département et Pierre Camani portent à la tête des territoires ruraux.

Majorité départementale
Hôtel du Département, 47922 Agen cedex 9
05 53 69 42 72
majorite.departementale(at)lotetgaronne.fr

Groupe L’Avenir ensemble

Faudra-t-il encore augmenter la fiscalité départementale en 2018 ? C’est la question que l’on peut poser au regard de la situation financière du Département. Car malgré une hausse de 20 % de la taxe foncière, la progression persistante des dépenses sociales rendra le budget 2018 tout aussi difficile à boucler.

Nous l’avons dit très clairement au Président : nous n’accepterons pas une nouvelle hausse de la fiscalité. Parce qu’avant de demander des efforts aux Lot-et-Garonnais, il faut être certain que leur argent est bien employé. C’est pourquoi nous avons fait des propositions, pour mieux mesurer l’efficacité de nos politiques, pour mieux maîtriser notre masse salariale, pour améliorer la gestion du Département et éviter d’augmenter une nouvelle fois les taxes.

lavenirensemble.net - 05 53 98 52 00

(copie 6)


Groupe La dynamique citoyenne

Nous profitons de cette chronique pour vous souhaiter, à toutes et à tous, de très bonnes fêtes de fin d’année. Au pied du sapin, on ne peut vous formuler que des vœux de santé, de bonheur et d’espoir. L’espoir de lendemains qui chantent, d’une année 2018 plus sereine, plus équitable, plus belle encore. Et pour notre si beau Département, juste les moyens de ses ambitions et ses compétences. Pas plus ! Et ce serait déjà beaucoup…

Nathalie Bricard et Christian Delbrel (LDC) / 06 45 74 46 14